Le Musée de l’Air et de l’Espace

Le Musée de l’Air et de l’Espace (MAE) du Bourget est le plus important musée aéronautique de France, le plus ancien et l’un des plus grands du monde. Il occupe une partie de l’aéroport du Bourget.

Lieu de mémoire du patrimoine et de l’histoire aéronautique

JPEG - 102.7 ko

Créé en 1919, le Musée de l’Air et de l’Espace a pour mission de préserver et enrichir le patrimoine historique et culturel national dans les domaines de l’aéronautique et de l’espace. Dirigé par Catherine Maunoury, le MAE accueille près de 300 000 visiteurs chaque année. L’entrée au musée et l’accès à la collection permanente sont gratuits.

Le musée a également pour mission de conserver la mémoire du site du Bourget, qui témoigne aujourd’hui encore de l’épopée de Charles Lindbergh à bord du Spirit of Saint-Louis.

JPEG - 84.3 ko

Etablissement Public et Administratif dépendant du Ministère de la Défense, le MAE s’est installé au Bourget en 1973 après l’ouverture de l’aéroport d’Orly et la cessation progressive de l’activité commerciale de l’Aéroport du Bourget.

Situé près de la RN2, et bientôt desservi par la future gare du métro automatique du Grand Paris, le MAE est situé sur le site de l’ancienne aérogare, réalisée en 1936 par l’architecte Labro, aujourd’hui classée monument historique. Une seconde partie du Musée, située sur la plateforme aéroportuaire, est destinée au stockage des réserves du musée et aux restaurations d’appareils en vue de leur exposition.

Une collection parmi les plus riches au monde

JPEG - 115.4 ko

Le Musée de l’Air possède une collection unique de plus de 150 appareils exposés, et un nombre au moins équivalent demeure dans les réserves du musée. Présentée au public, cette compilation d’appareils retrace la passionnante épopée des pionniers, des prémisses à la fin du XXe siècle.

De nombreux prototypes sont ainsi exposés, parmi lesquels le mythique Concorde, les Mirage 2000 et Mirage 4000, le Dewoitine D.520, seul appareil témoin de l’aviation française durant la Seconde Guerre Mondiale, ou encore le méconnu Oiseau Canari, qui a effectué la première traversée française de l’Atlantique en 1929 avant de revenir triomphalement au Bourget.

JPEG - 126.2 ko

Le MAE propose aussi une visualisation géante de la mission Apollo 11, ou encore des maquettes à l’échelle 1 des fusées Ariane 1 et 5 et du satellite Spoutnik 1.

Le MAE abrite enfin une collection de documents, d’objets d’arts, et de matériels aéronautiques et spatiaux venus du monde entier, qui témoignent de la conquête de la troisième dimension par l’humanité. C’est donc un véritable témoignage de l’histoire que le musée apporte chaque jour, au travers de sa collection permanente, mais aussi au travers de nombreuses animations proposées par le musée pour rendre le patrimoine aéronautique et spatial plus vivant que jamais.

Un lieu culturel vivant et ouvert

JPEG - 131.3 ko

De nombreuses expositions et événements viennent enrichir les collections originales et font du MAE un lieu attractif qui attire toujours plus de visiteurs et s’adressent également au jeune public : Femmes de l’Air, Mondial de la Simulation, expositions photographiques, la brocante Aéropuces, ou encore « La BD prend l’air ».

Le MAE propose enfin des animations payantes, qui permettent d’effectuer des visites guidées sur les grands thèmes de l’aviation, de visiter les cockpits et les avions de légende, ou encore d’apprendre à piloter dans des simulateurs de vols.

A travers son Planétarium, le musée permet aussi de voyager parmi les étoiles et de découvrir notre galaxie de façon spectaculaire via des séances d’observations au télescope, des conférences et expositions.