Budget 2022

Pas d’augmentation d’impôts, des dépenses maîtrisées et des investissements pour continuer de changer et d’améliorer le cadre de vie des Bourgetins, le Maire Jean-Baptiste Borsali présente les grandes lignes du budget 2022 qui vient d’être voté.

Le budget 2022 vient d’être voté. Quelles en sont les grandes lignes ?

Jean-Baptiste Borsali « Comme je m’y suis engagé devant les Bourgetines et les Bourgetins, nous n’augmenterons pas les impôts pendant la durée du mandat.

  • Nous continuons également nos efforts d’investissements pour poursuivre la transforma­­­tion du Bourget entamée en 2020 et 2021 et dont les premières réalisations sont déjà visibles. Je pense au nouveau parvis de l’hôtel de ville ou à la requalification du square Charles de Gaulle dont la 1ère phase est terminée mais il y en a d’autres. Nous réaffirmons ainsi notre ambition de faire du Bourget une ville où il fait bon vivre pour toutes les générations.
  • Cette année, nous allons également inaugurer les nouvelles écoles du groupe scolaire Jean Jaurès, achever la rénovation du square Charles de Gaulle pour refaire du poumon vert de notre centre-ville, un lieu de vie agréable où chacun pourra se détendre, jouer ou faire du sport. Au total, 800 000€ sont inscrits au budget pour réaliser la dernière phase des travaux d’aménagement.
  • La rue du Président Wilson sera également achevée après la réalisation des travaux d’assai­nissement. Sur ce point d’ailleurs, 1 127 300 € sont inscrits en dépenses d’investissement pour la réalisation de travaux de voirie, d’équi­pements en mobilier urbain et d’éclairage public sur l’ensemble de la ville.
  • Par ailleurs, et puisque nos associations, nos écoles et notre collège utilisent tout au long de l’année nos infrastructures sportives, j’ai proposé au Conseil Municipal l’inscription de 200 000€ au budget pour la réalisation de travaux de revêtement du sol du gymnase Paul Simon. »
  • Les subventions aux asso­ciations seront main­tenues au même niveau et les mani­festations mises en place depuis notre arrivée seront reconduites : festival culturel, village d’été, patinoire de Noël…
  • Au regard de l’inflation importante que nous subissons tous ces derniers mois, le maintien à haut niveau de nos investissements constitue un très gros effort de la part de la ville. Nous continuerons de dégager une capacité d’épargne de plus d’1,3 M€ et en fin d’année nous aurons ramené notre capacité de désendettement à 13,5 ans au lieu de 15 ans. »

Pouvez-vous nous parler de l’évolution des charges de personnel par rapport au total des dépenses réelles de fonctionnement ?}

  • « C’est un sujet que nous ne devons pas éluder car nous avons en tant que collectivité, le devoir de bien utiliser l’argent public, tout en maintenant la qualité du service rendu aux Bourgetins. Si les charges de personnel avaient augmenté en 2021, c’était pour tenir nos enga­gements en matière de sécurité. C’est ce qui nous a conduit à recruter des policiers municipaux et à les doter du matériel nécessaire à leurs missions. Mais pour bien comprendre où nous nous situons à ce sujet cette année, il est important de noter que le pourcentage des charges de personnel par rapport au total des dépenses réelles de fonction­nement entre 2013 et 2016 atteignait près de 65% du budget communal alors que les efforts consentis cette année nous permettront de ramener ce chiffre à 58,9%. Nous maîtrisons donc l’évolution de nos dépenses et diminuons même de manière importante cette charge tout en créant davantage de services à la population. Je rappelle d’ailleurs que nous créerons prochainement un nouveau service municipal dédié à la Petite Enfance pour répondre aux besoins des familles. »

Pour financer ses projets, la ville recherche-t-elle des financements ?}

  • « Oui, c’est un levier essentiel qui n’a pas été assez utilisé par le passé. L’État, la Région, le Département, la Métropole du Grand Paris mais aussi Paris Terres d’Envol sont des parte­naires qui peuvent nous aider et contribuer au finan­cement de nos projets.
  • Il y a les investissements financés dans le cadre de l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 bien sûr, pour lesquels Le Bourget va bénéficier de plus de 60 millions d’euros afin de financer la requalification du Parc des Sports et la démolition / reconstruction de ses infra­structures (gymnase, terrains de football, tennis…), qui béné­ficieront à tous les Bourgetins ou encore la restructuration de l’avenue de la Division Leclerc. Mais nous sollicitons également nos partenaires pour tous les autres projets. Cela a été le cas pour la création du parvis de la mairie et le square Charles de Gaulle, pour lesquels la Métropole du Grand Paris nous a aidés, ou encore pour la végétalisation de la cour de l’école maternelle Saint-Exupéry et le nouveau Centre de santé pour lequel nous avons sollicité la Région Île-de-France. »

NS - Compte administratif 2021 du 21 avril 2022

Délibération N°37 - Compte administratif 2021 du 21 avril 2022

Compte administratif 2021 du 21 avril 2022

Délibération du Conseil municipal du 3 mars 2022

Note de synthèse du 3 mars 2022

Budget primitif 2022

Délibération du Conseil municipal du 17 février 2022

Le Débat d’orientation budgétaire 2022