Le Bourget dans la candidature des JO de Paris 2024

Jeudi 5 novembre, le comité de candidature aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 a annoncé son projet d’implantation des principaux équipements, si Paris est retenu pour accueillir cette manifestation. Plusieurs sites avaient été présélectionnés, et bonne nouvelle : le site du Bourget-Dugny figure parmi les sites retenus. Proche du Stade de France, Saint-Denis Pleyel a été choisi pour le village Olympique alors que Pantin a été écarté.

Un coup de « booster » pour tout le territoire

Le comité de candidature prévoit donc de créer sur le site du Bourget-Dugny le centre des médias, au Parc des Expositions du Bourget, et un village réservé aux journalistes qui couvriront l’événement aux abords de l’Aire des Vents.

Près de 20.000 journalistes sont attendus. À terme, les 5000 chambres des journalistes seront transformées en logements. Un coup de « booster » incontestable pour tout le territoire situé au sud de l’aéroport du Bourget.

L’ensemble réservé aux médias se trouvera à une dizaine de minutes du Stade de France et à proximité de sites sportifs identifiés pour recevoir certaines épreuves. Il reste encore beaucoup de travail pour finaliser la candidature française de Paris 2024.

Verdict final en septembre 2017

La décision du Comité International Olympique déterminant la ville hôte des JO 2024 interviendra en septembre 2017. Face à Paris, trois autres villes sont en compétition : Budapest, Los Angeles, et Rome. D’ici là, la priorité est de soutenir la candidature de Paris 2024 et de se donner les moyens de gagner face à ces rivaux de poids. L’expérience montre que jusqu’au bout, cela reste un challenge.

Le point de vue du Maire


"Evidemment, beaucoup de travail demeure à réaliser. Le fait d’être potentiellement l’un des sites olympiques, aux côtés de Saint-Denis/L’Île-Saint-Denis/Saint-Ouen,
qui accueilleront le village des athlètes, devrait permettre de concentrer des moyens nouveaux de l’état et de porter des demandes du quotidien : transports, future ligne 17 qui permettra de rejoindre l’Aéroport de Roissy, depuis la gare du Bourget par le Grand Paris Express, désaturation de la RN 2, réaménagement des sorties d’A1, couverture partielle... Nous voyons déjà avec la COP21 que, quand l’état accueille le monde entier, il met quelques moyens. Et dans la perspective des JO, l’état devra faire du durable et crédibiliser les sites. A nous d’en tirer partie. Le site du Bourget est reconnu et les JO sont un sujet planétaire. Ils auront lieu en Août 2024."