agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

COVID-19 : Arrêté préfectoral

Retrouvez ci-dessous les dernières directives du Préfet de la Seine-Saint-Denis.
Ces mesures entrent en application à partir du samedi 26 septembre 2020 jusqu’au vendredi 09 octobre 2020 inclus.

En bref :

  • A compter du samedi 26 septembre 2020 et jusqu’au vendredi 9 octobre inclus, tous les évènements organisés réunissant plus de 1000 personnes sont interdits.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits sur la voie publique et dans les espaces ouverts au public à l’exclusion des manifestations revendicatives, les rassemblements à caractère professionnel, les services de transport de voyageurs, les cérémonies funéraires et les marchés.
  • Les rassemblements de type récréatif, festif ou familial, au sein des établissements recevant du public sont interdits à l’exclusion des célébrations des fêtes calendaires religieuses.
  • Dans les cimetières, les rassemblements sont limités à 30 personnes.
  • A compter du samedi 26 septembre 2020 et jusqu’au vendredi 9 octobre 2020 inclus, entre 22h00 et 06h00 le lendemain doivent fermer : les bars et bars à chicha.
  • A compter du samedi 26 septembre 2020 et jusqu’au vendredi 9 octobre 2020 inclus, entre 22h00 et 06h00 le lendemain sont interdits : la vente à emporter dans les établissements de type N, la vente d’alcool à emporter, la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique sont interdites.

Les activités de livraison à domicile ne sont pas concernées par cette interdiction.

A compter du lundi 28 septembre 2020 et jusqu’au vendredi 9 octobre inclus, les activités physiques et sportives au sein des établissements recevant du public couverts sont interdites.

  • Par exception : les activités exercées dans un cadre scolaire, périscolaire, organisées directement ou indirectement par les collectivités publiques, les activités organisées dans un cadre universitaire, ainsi que les activités réalisées dans le cadre des accueils collectifs de mineurs ; celles pratiquées par les sportifs professionnels ; les formations continues mentionnées à l’article R212-1 du code du sport ; sont autorisées.
  • les piscines peuvent rester ouvertes, sous réserve de la fermeture de leurs vestiaires collectifs.